L'Espace Mendès-France et Le Lieu Multiple

  • Culture, patrimoine et tourisme
  • Culture
  • L'Espace Mendès-France et Le Lieu Multiple
Espace Mendès-France - Photo : Daniel Proux

Espace Mendès-France et Lieu Multiple

Des lieux dédiés aux sciences et à la création numérique.

L'Espace Mendès-France (EMF)

L'Espace Mendès France doit son origine à des chercheurs de l'université de Poitiers et à des militants de l'éducation populaire qui sont allés à la rencontre des citoyens pour débattre de sujets scientifiques et démontrer, « manip » à l'appui, que la science pouvait être accessible, voire réjouissante.

Le centre de culture scientifique, technique et industrielle affiche 3 missions :

  • populariser la recherche et ses métiers ;
  • éduquer aux sciences et aux techniques ;
  • entretenir les débats sur les enjeux sociaux et culturels.

Considérant que la culture scientifique fait partie intégrante de la culture, ses actions répondent à 2 priorités :

  • privilégier la participation et l’expression de tous les publics
  • développer des collaborations tous azimuts sur les territoires avec les collectivités territoriales et les acteurs publics et privés du terrain.

Elles reposent sur une relation forte avec la communauté scientifique, avec les universités, les organismes de recherche, les labos et aussi, avec les chercheurs et les personnels eux-mêmes.
Tant dans les thèmes que dans le propos, c'est la diversité qui caractérise ses activités. Les expositions temporaires couvrent un large champ, de l'origine de l'homme au cerveau, en passant par les sciences de l'Univers. Les sciences sociales et humaines sont aussi très présentes sous la forme de conférences, de journées d'études, de colloques et de festivals.

En histoire des sciences et des techniques, le centre a développé un pôle unique en France. Sont également très suivies les questions touchant à la santé, à l’astronomie, à l'environnement, etc.

L'Espace Mendès France, c'est aussi L’Actualité Nouvelle-Aquitaine, la revue culturelle régionale de la recherche, de l’innovation, du patrimoine et de la création. Dans l’esprit de la revue, une plate-forme numérique est en plein développement, on y trouve des articles originaux, des documents multimédias, l’actualité régionale en matière de recherche et de création, ainsi que les archives complètes de la revue (depuis 1987).

Au plan régional, l'Espace Mendès France coordonne ou organise plusieurs manifestations récurrentes — La Fête de la science, Images de sciences, sciences de l'image, La science se livre — et de nombreux autres événements mis en œuvre en partenariat avec des acteurs locaux.

Le centre anime la plate-forme « Créativité et territoires » dédiée à l’innovation sociale et culturelle. Il agit aussi souvent comme une pépinières d'initiatives, par exemple le festival Filmer le travail, l’École de l'ADN, ou la Fondation Edgar Morin pour l'éducation.
Cet engagement vers tous les publics est rendu possible grâce aux partenariats menés avec les universités notamment celles de Poitiers et de La Rochelle, les grands organismes de recherche, les collectivités locales, la communauté éducative et une myriade d'associations et de structures, et ce avec le soutien de la ville et de Grand Poitiers, de la Région Nouvelle-Aquitaine et des ministères de l'éducation nationale, de la recherche et de la culture.

L'établissement est géré par une association de type Loi 1901 : La Maison des sciences et des techniques, les bénévoles y sont particulièrement investis.

Contacts :

Espace Mendès France
1 place de la Cathédrale CS 80964
86038 POITIERS Cedex
Tél. 05 49 50 33 08
communication@emf.ccsti.eu

 

Le Lieu Multiple :

Le Lieu multiple : un espace dédié à la culture numérique à Poitiers

Le Lieu multiple, est le pôle de création numérique de l’Espace Mendès France, centre de culture scientifique en Région Nouvelle-Aquitaine : créé en 2000, comme Espace Culture Multimédia, et membre du réseau des E.C.M. jusqu’en 2008, il devient Lieu multiple, à partir de septembre 2009.

Depuis novembre 2016, le Lieu multiple est membre du réseau TRAS (Transversale des Réseaux Arts Sciences), qui réunit 18 structures culturelles engagées dans le développement des relations entre arts, sciences et technologies à l’échelle française et européenne. Il s’agit de permettre l’émergence de nouveaux projets, le partage de réflexion, la production et la circulation d’œuvres.

Le Lieu multiple développe son action dans le contexte de la culture numérique.

Une culture numérique qui se définit par une approche anthropologique où les nouveaux savoirs faire, les usages et les contenus sont influencés par les outils techniques dont font partie ceux du numérique.
Ces objets techniques ne se limitent pas à une unique fonction, ils influencent nos imaginaires constitués par un système dynamique fait d’images, de représentations sociales et de grands récits, et doté de sa logique propre. Ces ensembles jouent un rôle important dans nos modes de représentation qui influencent notre vision du monde et notre envie d’être au monde. La culture contribue fortement à ce rôle de construction de nos représentations et le « numérique » influence négativement ou positivement ces ensembles.

Au sein de cette culture de nombreux acteurs font preuve d’une réelle vivacité à la confluence des cultures, des arts, des sciences et de la recherche, des actions sociales, politiques, citoyennes, démontrant , jour après jour, l’existence d’un eco-système dynamique. Celui-ci interroge, dérange et constitue un vecteur d’évolution dans nos sociétés. Des endroits où les outils du développement de l’esprit critique doivent être maintenus, entretenus et déployés afin de lutter contre toute forme de pensée unique, d’absence ou de contrôle de la pensée. Par la pratique, l’échange des savoirs, la rencontre, il s’agit alors de favoriser une « socialisation positive » de ces outils. Cette socialisation positive doit s’imaginer, se construire, se partager même si le processus doit passer par la controverse, la polémique. Ce parcours permet d’aboutir à une vision démocratique d’une société (du) numérique et si possible à une approche qui autorise un humanisme numérique partagé par tous.
Cette culture reste encore mal identifiée par les institutions de la culture, mais elle irrigue l’ensemble des secteurs de la création, de la production, de l’éducation et de la diffusion des savoirs ce qui rend, au final, sa définition plus délicate et son approche largement transversale.

Ces dernières années le Lieu multiple, par sa présence au sein d’un centre de culture scientifique, a également participé à des projets « arts et sciences ». Ceux-ci interrogent notre représentation du monde par des alliances parfois nécessaires pour arriver à concrétiser ces œuvres. Se profile alors de nouveaux modes de collaboration entre « chercheurs scientifiques » et « chercheurs artistes », basés sur l’ouverture, la mutualisation, l’exigence et le désir de parler un même langage. Une manière positive de dépasser les territoires du numérique (qui passe progressivement du territoire des TIC à celui des NBIC : Nanotechnologies, biotechnologies, informatique et sciences cognitives) et de faire bouger les lignes…
C'est à partir de l'ensemble de ces interrogations que se construisent les projets et l'action du Lieu multiple dont la finalité et la priorité est la rencontre constructive avec les publics.

Le projet Lieu multiple, une action avec 3 axes principaux :

  • La diffusion de la création sonore et numérique :

Une programmation régulière qui depuis 2008 permet de diffuser des créations sonores (de la musique électronique à l’expérimental) ou numérique (ouverte à l’analogique et l’hybride). Plus de 150 artistes ont pu jouer dans le planétarium de Poitiers. Un lieu d’excellence disposant d’un système son spatialisé unique dans la région Nouvelle-Aquitaine.
La diffusion favorise la rencontre avec les artistes et les œuvres, ouverte à l’ensemble des publics. Le choix de travailler avec des artistes au sein d’un centre de culture scientifique est également une occasion pertinente de montrer « l’art du détournement » qui caractérise ceux-ci.

  • Accueil de résidences artistiques de création :

De courtes (1 semaine) et moyennes durées (1 mois). Ce travail artistique s’ouvre et se confronte aux publics lors de rencontres spécifiques.
Le principe d’accueil artistique de troupe en résidence est un élément important dans la politique d’aide à la création. Elle permet de développer le projet artistique orienté création numérique et même de favoriser sa diffusion. Le Lieu multiple dispose de l’infrastructure (salle de 230m2 équipée en fibre optique, informatique, logiciels et vidéoprojecteurs) et des moyens humains (programmeurs, régisseur) nécessaires à cet accueil. Hébergement, prise en charge des repas et une enveloppe financière dédiée à l’emploi, complètent ce dispositif.
Ces résidences contribuent à la médiation par des temps de rencontre avec les équipes artistiques. Ces temps de médiation restent proportionnés afin de respecter les enjeux de développement artistique qui caractérisent ces temps de travail.

  • La médiation numérique :

Ces actions encouragent l’accès aux pratiques de la culture numérique et incite les publics à adopter une posture de « spect’acteur » dans un contexte de mixité. Elles offrent un accès à la richesse et au foisonnement des « possibles numériques » pour un public large : elles s’inscrivent dans une volonté de décloisonnement et de transdisciplinarité avec les expressions telles que la musique, la  création sonore, la danse, le théâtre ou le cinéma d’animation.

Des ateliers sont engagés en complémentarité avec l’éducation nationale, le Ministère de la Culture (PEAC : Parcours d’Éducation Artistique et Culturelle), les institutions locales, les réseaux d’éducation populaire. Mais également de manière autonome pour répondre pertinemment à des demandes de terrain.

L’ensemble des publics est concerné. Ainsi des programmes comme « handicap(s) et création numérique » permettent la mise en place de session avec des publics en situation de handicap. Également, « La clique des mamies connectées » permet de travailler avec des femmes de 70 ans, autour d’ateliers de création numérique.

De manière plus générale, les ateliers films d'animation, ceux de création sonore avec les groupes, les collèges ou les lycées favorisent la créativité de chacun en s'appropriant ces dispositifs « numériques ».
En novembre 2017, le Lieu multiple va devenir opérateur avec Canopé, la DRAC Nouvelle Aquitaine, le Rectorat du PREAC (Pôle de Ressource pour l'Éducation Artistique et Culturelle) « arts, cultures et numériques ». Ce dispositif va permettre de développer et de mettre à disposition des ressources et des outils pour le développement de lʼÉducation artistique et culturelle, autour de la thématique de la création numérique dans le domaine de l'image, de la création sonore, des réseaux et des données. Ce PREAC va permettre de renforcer un réseau et donc une action de création numérique au niveau de la Nouvelle-Aquitaine avec Pau, le Grand Poitiers, Brive. Il s'appuiera également sur l'expérience des PEAC, déjà menés par le Lieu multiple (Digitale Chorale en 2016/2017 et Arty Science en 2017/2018).

 

Contacts :

Lieu multiple / Espace Mendès France
1, place de la Cathédrale
BP 80964 – 86038 Poitiers cedex
Tél : 05 49 50 33 08
 
Lieu multiple / Carré Images (film d’animation/production audiovisuelle)
16 r St Pierre le Puellier
86000 POITIERS
Tél : 05 49 30 15 00