Expression des conseillers

  • Grand Poitiers
  • Conseil communautaire
  • Expression des conseillers

Expression des conseillers

La parole nous est donnée…

Il aura fallu le passage de Grand Poitiers en Communauté Urbaine pour que des groupes politiques soient autorisés et que nous ayons enfin la parole dans les différents espaces d’expressions, que ce soit dans le bulletin communautaire mais aussi sur le site internet ou tout autre support d’information. C’est une belle avancée dans la démocratie dont mon groupe et moi-même nous félicitons. Rassembler est un mot magique en politique, c’est ce qui a été fait avec la création d’une Communauté Urbaine unissant 40 communes. Il aura fallu des mois et des mois de discussion entre les différents élus et en particulier les maires pour mettre en place cette nouvelle communauté. C’est fait et l’avenir nous dira si le plus difficile a été fait ou bien s’il reste à venir. Il ne faut cependant pas se tromper, le renforcement de l’intercommunalité ne doit pas se faire au détriment de la commune mais en complémentarité. Les communes doivent garder leur rôle vis-à-vis des habitants et gérer à la proximité ainsi que le cadre de vie.
Les membres du groupe sont : Jacqueline Daigre, Stephanie Delhumeau, Edouard Roblot, Dolores Prost et Sylvain Pothier pour Poitiers, et Gerald Blanchard pour Buxerolles.

Jacqueline Daigre, présidente du groupe « Les Républicains, Centristes et indépendants », Communauté Urbaine de Poitiers elus.les-republicains-centristes-independants@poitiers.fr / 05 49 52 35 66

Conflit d’usage de l’eau, il faut choisir

42 retenues de substitution autour de Poitiers font l’objet d’enquêtes publiques. Ces bassines, financées a 80 % par de l’argent public, contribueraient à pérenniser l’irrigation pour une agriculture industrielle et intensive. Or, c’est la qualité de l’eau et l’alimentation en eau potable pour toutes et tous qui doivent être prioritaires. L’eau est un bien commun et vital à respecter. Mobilisons-nous.

Christiane Fraysse et Jacques Arfeuillère, élus communautaires et municipaux du groupe « Osons Poitiers, écologique, sociale, solidaire et citoyenne »
elus.osonspoitiers@poitiers.fr / 05 49 52 35 65

Un déni de démocratie réparé

Le règlement intérieur propose par M. Claeys et vote ne prévoyait pas le droit d’expression de l’opposition dans les supports communautaires.
Malgré des interventions en séance, il a fallu saisir la préfecture. Je m’interroge sur cette posture et sur celle des élus qui ont approuvé. 

Philippe Palisse, conseiller communautaire Alliance centriste